Découvrez notre adhérente Mylène Chauveau diététicienne et enseignante en activités physiques adaptées

photo de Mylène Chauveau , diététicienne et enseingante en activités physiques adaptées

Bonjour à tous, L'alimentation et le sport sont deux entités complémentaires. Nous vous proposons à travers cette interview de rencontrer Mylène Chauveau diétecienne et enseignante en activités physiques adaptés (APA).

Texte

Tout d'abord ré-expliquons le métier de diététicien. 

Le diététicien est un professionnel du secteur paramédical. Champion de l'alimentation équilibrée, il sait concocter des régimes adaptés à l'âge, au mode de vie, aux goûts et à l'état de santé des personnes qui viennent le consulter.

Le diététicien travaille principalement en structure, mais de plus en plus de diététicien ose le travail en libéral, certains d'entre eux ont plusieurs champs de compétences à leur actif. C'est pourquoi aujourd'hui nous vous présentons Mylène Chauveau. 

 

Pourquoi avoir choisi de vous tournez vers le sport pour vos études? 

Le sport faisait partie intégrante de ma vie depuis mes 4- 5 ans, je n'avais pas idée de ce que je voulais faire plus tard, et puis une amie d'enfance est devenue aveugle à la suite d'un cancer au cerveau, cela m'a sensibilisé pour faire ce que j'aime, la vie peut nous bousculer. A l'époque j'avais le choix entre une fac d'espagnol et de sport. Le choix c'est fait j'ai décidé de faire du sport mon métier. 

Mylène vous avez un double champ de compétences, la diététique et l'APA. Pouvez vous nous expliquer votre parcours professionnel ? 

J'ai commencé mon parcours de formation par une licence STAPS (Sciences et Techniques et Activités Physiques et Sportives), mention APAS (Activités Physiques Adaptées et Santé). J'ai travaillé quelques années dans ce domaine.

Je suis revenue en Bretagne, et je me posais des questions sur l'alimentation. Ses questions je me les posaient déjà quand j'étais adolescente, je connaissais ce métier de diététicienne, mais je n'avais pas osé le choisir au début. Alors je me suis lancé le défi de me former avec un BTS Diététique, j'ai donc repris des études. Aujourd'hui je suis diplômée en diététique. 

Pour chacune de ses activités je me suis inscrite au répertoire des associations nationales (AFDN Association Française des Diététiciens Nutritionnistes et SFP-APA Société Française des Professionnels en Activités Physiques Adaptées).J'ai aussi mon numéro ADELI (délivré par l'ARS)

J'ai aussi une certification suite à ma formation à l'Education Thérapeutique du Patient

J'ai pendant quelques années travaillé dans des structures, et un centre médical diététique. Ce que j'aime c'est aider la personne à voir ce qu'elle a déjà réussir à faire. La valoriser. 
 

Qu'est ce qui a déclenché l'envie de créer votre entreprise ? 

Je voulais mettre du sens entre mes deux formations, et mettre à disposition mes compétences,  être plus proche de mes valeurs. 

J'ai crée ma société en avril 2016. Aujourd'hui je propose plusieurs programmes, soit un accompagnement diététique, soit un accompagnement en APA, et c'est aussi possible de combiner les deux. Les durées peuvent varier entre 3 et 6 mois, 9 et 12 mois. 

Qu'est ce que vous proposez ? 

Les différents programmes sont adaptés en fonction des besoins des personnes, de leurs âges, de leurs pathologies s'il y a et des handicaps aussi. A tout moment de la vie quand on a eu une rupture dans son activité sportive, ou suite à des opérations, on peut reprendre l'activité si on est accompagné. 

J'accompagne des personnes qui veulent se remettre au sport, qui veulent maintenir une mobilité et donc leur autonomie.

Dans le cadre de l'accompagnement en diététique, c'est identique, je suis là pour accompagner la personne dans la transition qu'elle passe. Trouver des astuces en fonction de leur vie, de leur fonctionnement, de leurs pathologies, et aussi en fonction si besoin de l'ensemble de la famille. 

Quels sont les personnes qui viennent vous consulter ? 

J'ai aussi bien des personnes avec des pathologies qui veulent reprendre une activité sportive, et qui vont aussi se faire accompagner sur le plan alimentaire, que des couples et des parents d'adolescents qui veulent remettre l'alimentation au centre des priorités. 

L'alimentation et bien manger c'est une question d'organisation, il faut dans son quotidien retrouver le temps de préparer à manger. Il faut préparer les menus en famille, et après c'es plus simple pour faire les courses et il y aura plus de repas équilibré. 

Quels conseils pourriez vous donner aux personnes qui se posent des questions. 

Pour être bien dans sa peau, quand il y a un déséquilibre, il faut demander de l'aide. Il ne faut plus se trouver des excuses. Prendre le temps d'appeler et d'en parler, de se rencontrer et de mettre en place le protocole le plus adapté. 

Nos émotions se retrouvent dans notre alimentation.. Quand elles ne sont pas écoutées, une alimentation déséquilibrée peut se mettre en place.. Il faut alors demander de l'aide. 

Je travaille en douceur, j'instaure une relation de confiance, et puis chaque avancé est félicité. 

 

Mylène, vous travaillez aussi avec d'autres professionnels et partenaires sur le territoire, qui sont -ils ? 

Oui j'anime des ateliers à la Biocoop  à Vannes pour les enfants le 29.10 de 14h30 à 16h00 au 3 rue de Broglie avec une autre diététicienne Laure Auzeil. 

J'ai aussi dernièrement retrouvé une autre adhérente de drelin Mélissa Le Squère lors des " Le Je Dis Bien Etre" avec L'instant M un institut de massage à Vannes. 

J'ai aussi commencé depuis le 15 octobre une session de 5 ateliers avec l’association Appui au parcours de santé, de Saint-Avé. 

Pour avoir plus d'informations lire l'article du Ouest France qui parle des ateliers.

Le dernier article du Ouest France qui parle de Mylène (cliquer sur le lien Ouest France) 

 

Pour prendre contact :

Mylène Chauveau
Diététicienne & Enseignante APA
Tél. 06 37 53 93 17
Mail : contact@mylenechauveau.f

 

Retrouvez là aussi sur drelin